ABCD, le podcast #02

ABCD#02

Nous avons eu beaucoup de bons retours après notre première émission, et on peut vous dire que ça nous a fait très plaisir ! Nous revenons donc ce mois-ci avec notre deuxième épisode, toujours à peu près préparé et quasiment bien organisé.





Au micro de ABCD #02 :
Force Rose, Diraen et notre invité, Siegfried « Captain Web » Thouvenot, taulier du podcast l’Apéro du Captain.
Enregistré le jeudi 9 juin 2016.

Au sommaire :
2m15
L’exposé
Le marketing genré : télénovelas pour les filles, figurines pour les garçons, quels sont les meilleures trouvailles des marketeux pour vider les portefeuilles des parents ?

42m55
Le correspondant
On discute avec Siegfried de la meilleure façon d’être des parents indignes sans culpabiliser.

1h09m10
Les travaux pratiques
On se demande si les Boxtrolls, ce film trop dark pour les enfants et trop simple pour les parents, n’a pas eu du mal à trouver son public.

1h45m30
La récré
Les recommandations de l’équipe :
Augustin et les pirates, le spectacle pour enfant dès 3 ans, en juillet au festival d’Avignon et un peu partout en France (et son livre animé et parfumé).
– Durant tous les mois de juin et juillet, au Parc Zoologique de Paris, profitez des nocturnes (jeux, présentations inédites ou des Apero’zoo) tous les jeudi soirs de 19h30 à 22h30 !
Attack the light, le RPG Steven Universe sur iOS et Android
– Rallyes dans les jardins parisiens, la chasse au trésor dès 7 ans pour poser un oeil nouveau sur les jardins parisiens (Tuileries, des Plantes, Luxembourg, Monceau, parc de Bercy, Parc Floral, Montsouris, Jardin André-Citroën, Bagatelle, Buttes-Chaumont).

Crédits sons
Génériques : Alex Beroza – Drive
Jingle Exposé : Alex Beroza – Spinnin
Jingle Correspondant : jlbrock44 – Rise Up To Heaven
Jingle Travaux Pratiques : Alex Beroza – InsideOut
Jingle Récré : Fireproof Babies – Juno

Appelez moi le responsable

Force Rose

Force Rose

Girolle ascendant betterave, la Force Rose (Biomanus Roseus) s'épanouit dans les endroits sombres et humides, comme les salles d'arcade, les caves gothiques ou les bistrots du 11e.

Visit Website

19 commentaires

  1. tannergta 11/06/2016 Répondre

    Cool, je le dl pour l’écouter cette semaine.

  2. Je commence à peine à écouter cet épisode et j’ai déjà la bannane. Force Rose, dis moi que tu fais exprès de reprendre la formule que Jika commence tout juste à oublier pour présenter ZQSD? Ca doit faire moins de 10 numéros que nous ne pouvez plus le chambrer sur son « Et bonsoir à tous » du coup, tu le reprends? J’aime beaucoup :)

    Bon, j’y retourne. Avec un inviter pareil, ça ne peut qu’être au moins aussi bon que le numéro 0 (vivement Médoc ;) )

    • Force Rose Author
      Force Rose 17/06/2016 Répondre

      Mon « et bonsoir à tous » est évidemment un hommage à notre bon Jika ! :)

  3. Bon, j’ai écouté tout le numéro vous avez confirmez ma première idée: ce podcast est génial! Merci et bravo à vous 2!

    Je me reconnais complètement dans vos opinions sur le marketing « genré » des jouets et programmes audiovisuels pour enfants, mais surtout l’écoute de votre podcast devrait être remboursée par la sécu tellement il permet de se sentir moins seul! Je suis le père de 2 garçons de 6,5 et 9 ans et je me reconnais tellement dans les doutes et la culpabilité qu’on ressent à faire des choses qui nous tiennent éloignés de nos enfants, à devoir réfreiner cette envie permanente de projeter nos passions dans nos enfants, tout en essayant d’ouvrir leur curiosité et leur esprit à ce qu’on estime en valoir la peine aussi pour eux…
    Ah tiens on me dit dans l’oreillette que votre podcast est gratuit? eh bien, faites un patreon, histoire qu’on puisse se le faire rembourser par la sécu. -_-‘

    Et sinon, j’ai emmené mon fils cadet (qui n’avait donc pas encore 5 ans) voir Boxtrolls justement pour se faire « une journée rien que nous deux ». Il n’a pas eu l’air traumatisé (et surtout pas par les délires sado de la gamine), tout au plus a-t-il trouvé la disparition des Trolls triste et nous avons passé un bon moment. Mais je suis d’accord que la cible du film n’est pas claire, d’ailleurs, je pense qu’il a plus apprécié qu’on soit ensembles que le film en lui-même.

  4. *regarde les parents qui trouvent fatiguant d’avoir un deuxième enfant*
    *regarde son gamin de 4 ans, tourne la tête et regarde ses jumeaux de 1 an*
    *se met à rire*

    Une chose à noter, ceux qui n’ont pas d’enfants ne peuvent pas réaliser la fatigue que l’on peut accumuler avec des enfants. Vraiment. C’est impossible à concevoir.

    Merci beaucoup pour le podcast, vraiment agréable à écouter :)

  5. Patrick Heyoka 14/06/2016 Répondre

    Un très bon numéro. Un petit complément sur les petits garçons dévalorisés parce qu’ils jouent à des jeux « de filles », c’est aussi vrai chez les adultes dans le monde du travail. Un travail « masculin » qui se « féminise » perds de sa valeur, parce qu’il devient « plus accessible », « plus facile » et requiert « moins de compétences professionnelles » puisque l’un des grands soucis des femmes dans le monde pro, c’est de faire valoir des compétences professionnelles là où on leur reconnaît des compétences « naturelles ».
    Petit cas d’école, si j’ose dire, vécu par une une amie, féministe engagée. Son fils de 6 ans vient la voir un jour pour lui dire « Maman demain je veux aller en jupe ». Que faire ? Qu’auriez vous fait ?

    • Force Rose Author
      Force Rose 17/06/2016 Répondre

      Si mon fils me demande à aller à l’école en jupe, je serais d’accord mais je pense que je le préviendrais qu’on risque de se moquer de lui, et qu’il devra expliquer à tout le monde qu’il a le droit de s’habiller comme il l’entend.
      J’ai déjà eu cette discussion avec lui à cause d’une paire de gants multicolores à rayures qu’il avait choisie lui-même et qu’il a refusé de porter du jour au lendemain parce qu’à l’école les autres enfants lui ont dit que c’était des gants « de fille » : et oui, certaines rayures sont roses…

      • Patrick Heyoka 18/06/2016 Répondre

        Bonjour Force Rose

        Tu aurais eu plus de courage que mon amie qui ne l’a pas laissé faire en lui expliquant les mêmes choses que toi.
        Difficile difficile je trouve.

        Merci pour le podcast.

  6. Taviox_sensei 17/06/2016 Répondre

    Super intéressant, comme d’habitude. Le sujet sur le marketing genré est vraiment d’actualité et je me bats avec ma famille par anticipation pour éviter qu’ils ne l’appliquent à mes futurs (on croise les doigts) enfants…

    Juste une correction : Leia est bien à la fois sénatrice et princesse :
    – par le sang, elle est la fille de la reine Padmé Amidala mais ça ne marche pas puisque c’est un secret et que de toute façon le souverain de Naboo est élu pour 4 ans (pas d’héritage sur le titre donc pas de princesse)
    – par adoption, elle est la fille de la reine et du prince consort d’Alderaan (Breha Antilles Organa et Bail Organa) ce qui en fait pour le coup une princesse
    Bon par contre pas de bol comme sa planète se fait atomiser par l’étoile noire c’est une princesse (même une reine vu que ses parents sont morts) sans royaume…

    Donc on a bien le combo classique Chevalier/Paysan + Princesse en détresse… :P

  7. J’ai écouté les 2 premiers épisodes à la suite et c’était vraiment vraiment très chouette.
    Mon fils est encore très petit (8 mois) et pourtant en faisant des courses pour lui je sens déjà les pressions des genres et c’est pas facile.

    Sinon, et j’écris surtout pour ça, un énorme merci pour la recommandation de « Attack the light » . Très très grande fan de SU, j’étais totalement passée à côté de ce jeux !

  8. LeBonDeun 11/07/2016 Répondre

    Salut,

    Je vois que Taviox_Sensei m’a devancé sur « l’erreur Leïa » ! ;-)

    Dans cette même rubrique qui est un sujet intéressant je ne comprend pas la réflexion sur Raiponce et La Reine des Neiges concernant le nom français.
    Ok c’est Frozen et Tangled en anglais chez Disney mais si on regarde les titres des contes d’origines on peut lire Rapunzel (Raiponce en vf) et Snedronningen (la reine des neiges en vf). Donc le marketing s’est contenté d’utiliser les noms d’origines de ces contes. Ça n’aurait pas été terrible de les appeler « Emmélée » et « Gelée »…;-)
    Le point criticable de Disney est d’enfoncer des contes souvent très sombres et parfois violents dans un chaudron de guimauve les rendant écoeurants au possible…

    • Force Rose Author
      Force Rose 11/07/2016 Répondre

      Ce qu’on voulait dire c’est que le marketing US avait délibérément choisi de s’affranchir des noms des contes originels, qui se limitent très souvent au simple nom de l’héroïne, pour sortir un peu de ce côté « princesse ». Alors que le reste du monde a choisi au contraire de revenir à ces noms si confortables.

  9. Bonjour,
    Merci de votre podcast.

    Je pense qu’en tant que geek nous ne sommes pas tout à faire des parents comme les autres mais comme un parent pêcheur n’est pas comme un autre.

    Vivement le prochain podcast.

  10. Une fille de 14 mois et un garçon de 4 ans, c est très plaisant de vous retrouver pour ce deuxième numéro avec un papa.

    Pour répondre à Diraen, au sujet de ce que nous faisons avec nos enfants, je fais découvrir à mon fils les disques vinyles au travers de classiques ( Pierre et le loup, le petit prince) , de films racontes ( Basil le détective privé, tamtam et le chaudron magique), des albums cultes ( il adore We are the robot de kraftwerk) et de musiques de jeux video ( Par des éditeurs comme iam8bit et data Discs ).

    Voilà j ai hâte de pouvoir le faire avec ma fille également et de les voir se disputer pour les musiques de SOR 1 ou 2 ( n est ce pas force rose )

    Encore bravo et merci

  11. J’écoutais avec attention votre podcast, jusqu’au mot « fromage », après lequel je n’ai plus pensé à autre chose qu’un magnifique plateau de ces douceurs de nos pays.

    Plus sérieusement, très très bons podcasts (oui je parle des deux épisodes d’un coup, paf). En tant qu’étudiant voyant arriver la « vie d’adulte » avec la fin des études et l’approche effrénée des 25 ans, vos expériences de parents geek sont à la fois plein de conseils et bien fendards.

    Bonne continuation !

  12. Je suis un père « geek » et j’ai beaucoup aimé les deux premiers podcasts et ce malgré que vous n’ayez rien compris à Star Wars et à la place de la princesse Leïa…

    Bref, continuez comme ça.

  13. Merci beaucoup pour ce podcast que j’écoute avec plaisir à chaque fois. Arriver à traiter des sujets sérieux sans se prendre au sérieux est une qualité rare !
    Une question pratique à Captain Web, concernant le logiciel de contrôle parental dont il a parlé. Peut-il nous en dire un peu plus ? (références du logiciel ?)
    Merci d’avance

  14. mkalt0235 31/08/2016 Répondre

    Merci pour ce deuxième épisode, toujours sympa.
    Par contre même si le parti pris du spoil est assumé je persiste à penser que ça pourrait être évité au moins en partie, car finalement il est plus intéressant de développer les thématiques soulevées par le film que les détails concrets du film lui même.
    Forcément il est tentant de passer dans la description quand quelque chose nous a touché, on s’emporte, mais du point de vue de l’auditeur il me semble plus intéressant de recevoir une réflexion et un débat qu’une description. (même si vous débattez évidemment, il faudrait juste rééquilibrer le temps accordé à mon goût).

    Pour les textures dans trollbox, voir les bonus de Paranormal où est expliqué en détail. Les textures peintes sont faites en impression 3d directement sur les figurines utilisées lors de la prise en image par image (ce qui n’interdit pas la retouche en post prod mais sans avoir vu Boxtroll j’imagine que la technique est la même.)

    Bonne continuation, je me tourne vers le 3e épisode.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*