ABCD, le podcast #18

Pont du premier mai aidant (ou pas, en l’occurrence) il a fallu faire pour la première fois un épisode d’ABCD sans notre Diraen nationale. Heureusement que ce cher Zéphiriel hantait encore les locaux depuis notre épisode JDR, cherchant une sortie que jamais il ne trouva, et put ainsi assurer l’intérim.

Au micro de ABCD #18 :
Force Rose, Zéphiriel et notre invité, Stéphane Bouley aka Papa, podcasteur chez Super Ciné Battle, pigiste et accessoirement maître des écoles. On remercie également Nalexa d’avoir assuré la technique.
Enregistré le dimanche 29 avril 2018 et diffusé en live sur Twitch.

Au sommaire :

4m15
Le carnet de correspondance
Une réaction à un épisode précédent ? Une précision à apporter, ou carrément une grosse bêtise à corriger ? On répond à quelques uns des messages que vous nous avez envoyés sur Twitter, Instagram et Facebook ou par mail  à notre adresse podcast.abcd[@]gmail.com.

18m45
L’exposé
Ce mois-ci on parle jeux de société ! Quelques titres évoqués dans cette émission :
– 3-5 ans : Corque-Carotte, Marakech, Potion explosion (avec adaptations de règles pour les scores des deux derniers)
– 5-8 ans : Kingdomino, Les aventuriers du rail, 7 Wonders
– 9-12 ans : Dominion, Cyclades, Smallworld
– 12+ : Roll for the Galaxy, Pandemic, Tikal

1hm17m35
Le correspondant
Papa nous parle de sa passion pour le cinéma et du chemin qui l’a mené à l’enseignement, en passant par le journalisme.

2h19m45
Les travaux pratiques
Monumentale erreur : ce mois-ci on s’attaque à Last Action Hero !

3h00m00
La récré
Les recommandations de l’équipe :
– Zéphiriel regarde Star Wars Rebels avec ses neveux et nièces.
– Papa initie ses enfants à la mythologie grecque avec les livres Le Feuilleton de Thésée, d’Ulysse et d’Hermès.
– Force Rose a testé Nintendo Labo pendant un week-end.

Et celle de notre auditeur John : les livres (et les dessins animés qui en sont adaptés) : Le Tour du monde de Mouk de Marc Boutavant (qui écrit aussi Ariol) et Sherlock Yack de Michel Amelin.

Remerciements Patreon
On remercie chaleureusement nos généreux nouveaux Patrons de ce mois-ci : 010r, Thibault Tuccella, Yann Grayel-Perret, Emelkas, et Frezak !

Et une standing ovation pour nos délégués :
Funfschilling, Sarah El Shewey, Alak et Vanyel.

Vous pouvez retrouver la vidéo de cet épisode sur notre chaîne youtube.

N’oubliez pas les 5 étoiles sur iTunes !

Crédits sons
Génériques : Alex Beroza – Drive
Jingle Carnet de correspondance : Jowbox
Jingle Exposé : Alex Beroza – Spinnin
Jingle Correspondant : jlbrock44 – Rise Up To Heaven
Jingle Travaux Pratiques : Alex Beroza – InsideOut
Jingle Récré : Fireproof Babies – Juno

Appelez moi le responsable

Force Rose

Force Rose

Girolle ascendant betterave, la Force Rose (Biomanus Roseus) s'épanouit dans les endroits sombres et humides, comme les salles d'arcade, les caves gothiques ou les bistrots du 11e.

Visit Website

4 commentaires

  1. Papa, un petit conseil JdS pour ma fille et moi ? Ma fille à 6,5 ans, on joue à Les aventuriers du Rail Mon premier voyage, Mon premier Carcassone et KingDomino,et Diamant.

    Elle ne sait pas encore lire, mais je pense qu’on pourrait passer à un truc un peu plus ‘core’ (quoique KingDomino c’est assez stratégique).

    PS. J’adore tellement Dominion, ça serait tellement un kif que ma fille aime jouer à ça, tu as TROP DE LA CHANCE.

    NB. Je m’insurge contre cette cabale contre le jeu de l’oie ! J’ai beau jouer à Cyclades et compagnie je ne crache pas contre une petite partie de jeu de l’oie, pur jeu de hazard mais c’est assez rapide et reveche contrairement à des jeux looooong comme le Monopoly et encore plus long et chiant : LES PETITS CHEVAUX. ça me fait penser que je devrais essayer King of Tokyo avec ma fille… Dans le genre hasard revèche…

    • Essaye le petit prince entre bluff et gestion surtout à 2 ;) . je joue a gaia aussi avec mon fils.

  2. C’est très particulier le montage son de cet épisode. J’ai papa tout seul dans l’oreillette droite de mon casque ;). Sinon excellent podcast c’est cool de parler du jeu de plateau en sortant des habituels Monopoly, Trivial Pursuit… Je joue avec mon fils de 7 ans et je me retrouve vraiment dans les propos de pluginbaby.

  3. Kakita Somy 19/05/2018 Répondre

    En tant qu’animateur et papa, cet épisode a forcément fait résonner des choses en moi ;)

    Pour revenir sur les bienfait « scolaires » du jeu, j’ai personnellement fait des progrès extraordinaires en français grâce aux jeux de rôle (lire des gros bouquin et structurer des écrits, ça aide) et en anglais grâce au jeu de carte à collectionner Magic : l’Assemblée (The Gathering à son arrivée en France). Et je ne compte pas les exemples de gamins qui progressent en lecture (eh oui, l’adulte n’est pas toujours disponible pour expliquer) et en expression orale (maintenant qu’on a compris, il faut transmettre aux copains) uniquement pour pouvoir jouer: la promesse du fun est un moteur d’apprentissage puissant, qui reste sous exploité dans l’Education Nationale.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*