ABCD, le podcast #20

Alors cette rentrée ? Bien passée ? Pour prolonger un peu les vacances, voici le podcast d’août. Diraen prétend qu’il est fait du sang et des larmes qu’elle a versé lors du montage et du remontage. En vérité, cet épisode est surtout fait des passionnantes interventions de nos invités… 

Au micro de ABCD #20 :
Force Rose, Diraen et nos invités, Thomas Astruc et Wildfried Pain, créateur et réalisateur de la série mondialement reconnue Miraculous Ladybug.
Enregistré le lundi 13 aout 2018 et diffusé en live sur Twitch.


Au sommaire :

3 min 54
Le carnet de correspondance
Une réaction à un épisode précédent ? Une précision à apporter, ou carrément une grosse bêtise à corriger ? On répond à quelques-uns des messages que vous nous avez envoyés sur Twitter, Instagram et Facebook ou par mail  à notre adresse podcast.abcd[@]gmail.com.

12 min 45
L’exposé
Ce mois-ci on parle des magical girls.

Comme promis, voici les liens donnés dans le chat et les magical girls récentes dont on a parlé :
Utena, par le réalisateur de Sailor Moon (début de duel et transformation)
Witch, de Disney sur lequel Thomas a travaillé (et Wings, le programme rival)
LoliRock, l’enfant illégitime de Totally Spies et Sailor Moon (liste des épisodes recommandés par le chat en bas de page)
Shezow, le petit garçon qui devient une super héroïne (trailer)
Panty and Stocking with Garterbelt

1h 28 min 01
Les correspondants
Wilfried et Thomas nous expliquent quel parcours ils ont suivi pour travailler dans l’animation et nous expliquent comment fonctionne désormais l’industrie.
Parmi les références citées, les films d’Alexander Alexeief (exemple : Le Nez – 1963), ceux d’Alexandre Petrov (ex : Le Vieil Homme et la Mer – 2001)

2 h 52 min 13
Les travaux pratiques
Allons nous ou non détruire les Indestructibles, le nouveau Pixar sorti cet été ?

3 h 26 min 28
La récré
Les recommandations de l’équipe :
– Diraen : Le château des aventuries, le Parc de loisirs familial « multigénérationnel »
– Thomas : Une excellente série qui vient de gagner le Teen Choice Awards du meilleur Dessin animé Miraculous, les aventures de Ladybug et Chat Noir dont la première saison est disponible sur Netflix
– Wilfied nous recommande l’exposition « Un T. rex à Paris » au Muséum national d’Histoire naturelle (prolongée jusqu’au 4 novembre) même si c’est un peu cher pour une expo un peu courte.

Et celle de nos auditeurs :  La collection « ma première Bd » chez Pouss de Bambou

Reco Bonus pour le futur : La plateforme d’auto-edition de BD « bay-day.com » prochainement en ligne

Remerciements Patreon
On remercie chaleureusement notre nouvel écolier, qui nous donne 5€ par mois : Victor, et à nos 6 nouveaux élèves de maternelle !
Vous êtes aujourd’hui 100 à nous soutenir, merci du fond du cœur !

Et une standing ovation pour nos délégués :
Funfschilling, Sarah El Shewey, Alak et Vanyel.

Vous pouvez retrouver la vidéo de cet épisode sur notre chaîne youtube.

N’oubliez pas les 5 étoiles sur iTunes !

Crédits sons
Génériques : Alex Beroza – Drive
Jingle Carnet de correspondance : Jowbox
Jingle Exposé : Alex Beroza – Spinnin
Jingle Correspondant : jlbrock44 – Rise Up To Heaven
Jingle Travaux Pratiques : Alex Beroza – InsideOut
Jingle Récré : Fireproof Babies – Juno

 

LoliRock, les épisodes intéressants à regarder :

  • Le pilote, épisode origine, toujours pratique : s01e01 (To find a Princess)
  • s01e13 (Batty) : Episode dont la 2ème moitié a été storyboardée par Thomas Astruc
  • s01e15 (Stitches) et s01e19 (Shanila Surprise) : où on construit un mode « super pouvoir » pour l’héroïne
  • s01e24 (Smart) : épisode plutôt marrant.
  • Le final de saison 1 : s01e25 et s01e26 (Home), où on introduit 2 nouvelles princesses, qui arriveront de temps en temps en renfort en saison 2.
  • La trilogie Izira : s01e06 (Xeris) + s02e07 et s02e08 (Princess Brenda) : Un trio d’épisode assez épique.
  • s02e02 (If you can’t beat them) : où on se place du point de vue des méchants pour une fois
  • s02e04 (Super Cute Kitten)  : où les héroïnes sont confrontées à un ennemi trop puissant pour elles
  • s02e05 (Wicked Red) : où l’une des héroïne devient maléfique
  • s02e14 (Desert Heat) :  où l’une des héroïne est confrontée à son passé
  • s02e17 (Truth be Told) : où l’héroïne principale apprend un secret
  • s02e24 (Forget you) : où l’une des méchante perd la mémoire… et les héroïnes sont mal barrée à ne pas savoir ce qu’elles vont en faire.
  • Le final de la série s02e25 et s02e26 (Crowning Glory), avec une fin ouverte (vers une saison 3 qui viendra peut-être un jour… mais qui n’est pas prévue pour l’instant)
Bref, ça vous en fait 18 sur 52, de « pas mal » à « carrément épique ». Les autres, ils sont plutôt moyen bof tendance mauvais pour être honnête. Et si vous voulez n’en garder que 7, alors gardez uniquement les plus épiques :
  • s01e19 (Shanila Surprise) 
  • s01e06 (Xeris) + s02e07 + s02e08 (Princess Brenda, part 1 et 2) 
  • s02e24 (Forget you)
  • s02e25 + s02e26 (Crowning Glory, part 1 et 2)

Appelez moi le responsable

Diraen

2 commentaires

  1. épisode interessant, ça serait cool d’avoir les refs de tous les trucs cités (genre les recos de comics Hulk etc…)

  2. C’est marrant comment on ne perçoit pas les choses de la même manière !
    Même si le film Indestructibles 2 n’est pas un chef d’oeuvre, à aucun moment, je l’ai perçu comme un film réac… bien au contraire. A la fin, je comprend surtout que le père et les enfants ont su prendre leur repères sans leur mère et devenir responsables.

    Pour Vice Versa, je m’insurge !!! Ce film raconte vraiment quelque chose de profond : il raconte comment née une dépression. Riley sombre dans une dépression et on montre, via les émotions, comment ça se traduit à l’intérieur de ton corps (de manière imagée bien entendu) : l’occultation des souvenirs heureux, la perte des passions, la disparition de la joie et de la tristesse, les peurs qui surgissent, les cauchemars… Franchement, dire que ce film est décousu, c’est juste une aberration (de mon point de vue). Il peut y avoir des problèmes scénaristiques que des professionnels repèrent, ça, j’en conviens.

    Bon sinon, très bon épisode, comme d’hab :D même si je ne suis pas vraiment un ferveur défenseur des Magical Girls (ce n’est pas ma tasse de thé).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*