Far Cry 3 : le meilleur FPS depuis Pong

Après un titre aussi définitif, je pourrais m’arrêter là, vous ordonner de foncer sur le jeu d’Ubi Montréal et vous dégouter au passage, car il était encore il y a quelques jours à moins de 7€ sur Gamestop. Depuis, le site s’est rendu compte de son erreur et a corrigé le truc, en coulant le webmaster dans le béton.

Autre chose : si vous avez eu la chance de lire le dernier numéro de Joystick, vous savez déjà tout le bien que je pense de Far Cry 3. À quoi bon en remettre une couche ? Bonne question. Mes sinistres collègues m’ont-ils forcé à surfer sur l’actu pour publier de façon éhontée un test paru ailleurs ? Que nenni. En vous (re)parlant de FC3, j’avais surtout envie d’exprimer à quel point le titre fait un bien fou au FPS et débarque à un moment clé où le genre est en train d’évoluer d’une manière extrêmement intéressante.

FarCry3

De toute façon, je ne suis pas ici pour vous dérouler un test en vous détaillant chaque point. D’une : pas de ça ici. De deux : le jeu est sorti depuis presque un mois et vous l’avez peut-être déjà retourné. Si ce n’est pas le cas et que vous aimez les FPS, le soleil et le Merengue, vous êtes un peu bête, permettez-moi de vous le dire. En fait, si je voulais revenir sur Far Cry 3, c’est aussi pour dresser un rapide bilan de l’année écoulée en matière de FPS, qui, étonnamment, m’a semblé être un très bon cru, et dont l’arrivée du jeu d’Ubisoft a été l’apothéose.

J’ai en effet ressenti une sorte de remise à plat de certains codes du genre et un retour à la liberté chérie que Medal of Honor et Call of Duty avait sérieusement émoussée au fil des ans. Borderlands 2 ? Un bac à sable à mourir de rire, bordélique et insolent. Dishonored ? Pas vraiment un FPS, certes, mais une déclaration d’amour au level design et au chemin alternatif, couplé à un sentiment de puissance incroyable. Et Far Cry 3 dans tout ça ? Je pourrais presque dire que c’est un mélange des deux : un monde immense et magnifique, différentes approches possibles et des capacités décuplées au fil des heures. J’irais même un peu plus loin en affirmant que le titre réunit tout ce qu’on aime dans le jeu vidéo et le fait, à chaque fois, extrêmement bien : survival dans la nature, shooter aussi bourrin que jubilatoire, infiltration « light » mais au plaisir réel et RPG qui va à l’essentiel. Oui, c’est beaucoup pour un seul jeu et quand c’est si réussi, ça tient du miracle.

FarCry3-4

Cet équilibre subtil entre ces différents aspects, ce dosage minutieux qui évite la boursouflure et cette façon progressive de nous plonger dans la peau -et surtout dans la psyché- du héros tiennent d’ailleurs de l’exploit et on se dit parfois qu’il ne faudrait qu’un minuscule grain de sable pour dérégler totalement la machine. Far Cry 3 est donc un travail d’horloger suisse, qui se serait adjoint les services d’un scénariste sous amphét’ et de développeurs hardcore et barbus. Une association improbable, à laquelle on a du mal à croire au départ. Mais une fois le titre lancé, la mécanique se met en branle et tout marche parfaitement. Aussi incroyable que ça puisse paraitre, il y a une vraie cohérence dans cet immense sandbox, une narration plus serrée qu’à l’accoutumée et l’absence de cette sensation un peu gênante de vide induite par un trop-plein de propositions, qui fait que l’on n’a finalement envie de rien (oui, OK, cette dernière phrase est imbitable, mais elle n’existe que pour faire enrager Walou quand il relira ce texte).

FarCr3-2

Le plus beau dans tout ça, c’est que, en plus d’être un succès critique, FC3 est bien parti pour être un succès commercial, alors qu’il est sorti à une période très dangereuse, juste après l’arrivée des blockbusters de Noël. Un FPS a-t-il une chance de se vendre en débarquant après Black Ops 2 ? Il faut croire que oui. Il suffit de proposer un excellent titre, qui prend le risque d’aller à l’encontre des codes qui moisissent depuis quelques années. Franchement, rien de plus simple… Non ?

pangolin_5

Appelez moi le responsable

Jika

Jika

La légende dit que le Jika fut invoqué pour permettre aux habitants d'un village normand du XIIIè siècle de retrouver leur fécondité perdue. Certains pensent connaître la vérité derrière la légende de celui que l'on nomme parfois Chibre Optique ou le Python de Maisons Alfort, mais peu savent vraiment. En attendant une révélation, le mythe perdure.

Visit Website

7 commentaires

  1. Martiallemanchot 22/12/2012 Répondre

    j’ai profité de la dite promo de Gamestop et je ne suis vraiment pas déçu du jeu :)

  2. J’imagine ton corps nu sur la plage de Far Cry, Mmm… Merde, mon homard est en train de bruler ! Content de t’avoir lu, JK

  3. C’est vrai qu’en tant que shooter far cry est génial, le truc gênant c’est que l’histoire est en carton, et les personnages des vraies têtes à claques. Après peut-être que c’est trop demandé d’avoir un vrai background…

  4. markushxc 16/01/2013 Répondre

    Far Cry 3 est énorme, c’est clair … Mais je vais emmètre quelques réserves …

    J’m’explique :

    les effets à la « assasin’s creed » quand tu déverrouilles une tour radio, ça fait copier/coller et moyen,
    la durée vie est allongée par des quêtes annexes plutôt répétitives servant juste à ce faire de l’xp,
    les phases contre les bosses (vass et hoyt) très décevantes,
    les combats urbains sous exploités à mon gout alors que les villes et bases si prêteraient tellement bien !
    la gestion du feu moyenne du fait que les dégâts disparaissent trop vite,
    et je finis par la frustante déception de ne pas pouvoir faire comme dans far cry 2 et balancer des voitures piégées dans les citernes des avants poste et voir courir des bons hommes enflammés tout partout !

    Bref pour finir, je suis un poil déçu mais il y a des moments magiques tout de même (ah la chine antique !!) …

    PS : je vous conseille pour vraiment pas cher Far Cry 2 pour ceux qui voudrait découvrir un de mes FPS console préféré, même si le respawn des ennemis est un point noir pour certain moi je trouve la map énorme, l’ambiance sympa, les feux brousses sublimes …. bref je kiffe !

  5. Superbe critique merci !! :)

  6. Je partage votre sentiment concernant le « renouveau » du FPS. J’ai enchaîné Far Cry 3 et Dishonored, j’ai pris mon pied sur ces deux perles.

    Le scénario est digne des meilleurs films d’aventure/action.

    Le meilleur dans tout ça, c’est que 2013 s’annonce intense pour les FPS, entre BioShock, Metro Last Night ou encore Prey 2 (et j’en oublie), nous entrons dans une excellente période pour le FPS !

  7. ElessarGreyStone 08/03/2013 Répondre

    Par rapport au boss, markushxc, je pense qu’effectivement, Hoyt aurait pu être mieux géré ( cette phase moyenne étant cependant compensée par la phase mythique de folie destructrice et wagnerienne en hélicoptère ), autant je trouve que l’affrontement avec Vaas est parfaitement maîtrisé. Que se soit dans ses délires religieux ou dans l’acharnement de Jason sur lui, Ubi et ses scénaristes nous prouvent qu’ils peuvent faire autre chose que de la merde (oui je fait référence a ACIII).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*