Molyjam Deux #3 – Super Chart Bros!

chart

Troisième épisode de notre série consacrée à la dernière Molyjam, avec, s’il vous plaît, un des rares jeux français développés pour l’occasion.

We’ve got tons of graphs and data coming in, and looking at that is the most inspirational thing I have seen as a game designer, ever.

– Peter Molyneux

J’ai trois passions dans la vie. Les jeux de plate-forme, les statistiques, et les spin-offs. Ah, les spin-offs ! Je pourrais vous en parler des heures. Pourquoi j’ai toujours préféré Joey à Friends, Mystic Quest à Final Fantasy, et pourquoi That’s 80’s Show c’était pas si mal en fin de compte. Pourquoi les deux meilleurs albums des Doors sont ceux qu’ils ont enregistré après la mort de Morrison. Pourquoi Tony Martin est meilleur chanteur qu’Osbourne et Dio réunis. Oui, définitivement, je pourrais vous en parler des heures, mais ça n’aurait aucun rapport avec le jeu qui nous intéresse ici.

Alors que la plate-forme et les statistiques, si. Saviez-vous qu’il fallait sauter au moins onze fois pour finir le premier level de Super Mario Bros ? Qu’en combinant Sonic 1 et Sonic & Knuckles, on pouvait jouer à très précisément 134,217,728 niveaux bonus ? Que 73% des sites et magazines ont donné une bonne note à Banjo-Kazooie Nuts & Bolts ? Avouez quand même que c’est tout à fait fascinant. Et ce ne sont pas les développeurs de « Super Chart Bros ! » qui risquent de me contredire, puisqu’eux aiment tellement les stats qu’ils n’ont pas hésiter pas à en faire une mécanique de gameplay.

chart2

Dans ce petit jeu de plate-forme simpliste, vous contrôlez une, euh, « boule », qui doit se rendre jusqu’à ce qu’il ne serait pas abusif de qualifier de « croix ». Sur votre chemin, une poignée de plate-formes, la plupart immobiles, mais dont certaines ont un comportement nettement plus chelou. Labellisées « total number of jump », « number of death in level 5 » ou « time spent not moving », elles montent ou baissent en permanence selon vos actions, comme des colonnes sur un tableau de données. A vous de compter vos sauts, vos morts, votre temps, pour que s’ouvre une voie vers la croix tant convoitée, synonyme d’accès au niveau suivant et à d’autres statistiques captivantes.

Ça confine au génie quand la hauteur d’une colonne n’est pas indexée au nombre d’actions que vous avez effectuées dans le niveau en cours, mais au décompte du temps que vous avez passé dans les crédits, ou celui qui s’est écoulé depuis que vous avez lancé le jeu. Une idée éminemment molynienne s’il en fut. Tellement bien vue qu’on pardonnera aux développeurs d’avoir piqué les musiques de Sword & Sworcery et de World of Goo, en espérant très fort qu’ils poussent l’idée plus loin et accouchent bientôt d’un jeu plus long et mieux ciselé.

Auteurs : Cyrille Bousquet, Sylvain Sechi, Jérémie Defaye et Gabriel Bulik

Lien : http://www.molyjam.com/games/66

Jouable sur : Windows

Appelez moi le responsable

Walou

Walou

Né d'un père ostréiculteur en baie de Saint-Brieuc et d'une mère capable de finir Super Mario Bros 3, Walou s'est échappé des geôles de Ouest-France pour échouer dans celles de la presse jeu vidéo. Il découvre les blogs en 2012, et projette de partir à l'assaut de MySpace d'ici 2078.

Visit Website

Pas encore de commentaires.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*